7ème victoire consécutive dans un match serré contre Alavés

Sans le capitaine Dani Parejo, suspendu, les chés se sont déplacés sur le terrain du Mendizorroza à Vitoria et repartent avec les 3 points, non sans mal. En effet, le match fut serré et difficile. C’est le duo d’attaque Zaza-Rodrigo qui permet la victoire à Valence (2-1).

Un contenu mitigé

Le match n’a pas été facile pour les joueurs de Valence. Face à une équipe d’Alavés très rigoureuse et agressive défensivement, les éléments offensifs ont eu du mal à imposer leur patte, à l’image d’un Gonçalo Guedes asphyxié par le pressing et l’insistance des défenseurs. Le Deportivo encaisse cependant un but à la 34ème sur une relance manquée d’un défenseur; le ballon atterrit dans les pieds d’Andreas Pereira, qui centre instantanément en force vers Simone Zaza. Ce dernier prend le meilleur sur son adversaire grâce à son physique et enchaîne avec un coup de canon qui envoie la balle juste en dessous de la barre transversale. L’italien inscrit donc son 9ème but en 10 matchs et entre dans le panthéon des attaquants les plus spectaculaires du club; seul David Villa, avec 10 buts, a marqué plus que Simone Zaza après 10 journées sur les 40 dernières saisons.

imagen85999g.jpg

Valence mène donc à la mi-temps d’une courte tête sur l’unes des rares actions offensives abouties et semble avoir du mal à imposer son jeu. L’absence de Parejo s’est très vite ressentie au milieu, malgré le repositionnement de Carlos Soler aux côtés de Geoffrey Kondogbia. Il faut dire que le capitaine valencian apportait le dynamisme, la folie et la spontanéité dans le jeu. Les locaux se sont montrés dangereux à plusieurs reprises grâce à Munir, prêté à Valence la saison dernière, mais ce dernier bute à chaque fois sur un Neto impeccable. Le reste de l’équipe du Deportivo propose un jeu faible, excepté le jeune Alfonso Pedraza, jeune latéral de 21 ans prêté par Villarreal, qui humilie à plusieurs reprises un Martin Montoya auteur d’un match piteux. A la 49ème, Alavés trouve la faille et égalise grâce à une tête opportuniste d’Alexis Ruano, profitant du mauvais placement des défenseurs chés.

Le match est alors âprement disputé et les hommes de Marcelino doivent faire face à un bloc défensif agressif dans ses interventions. 18 fautes ont été sifflées pour chacune des deux équipes durant cette partie. Guedes, Pereira, Soler ou Gayà, tous tentent de construire des actions offensives, avec l’appui des deux attaquants mais n’y arrivent pas, face à l’agressivité du pressing mis en place par les adversaires. Valence prend finalement l’avantage sur les locaux sur un pénalty de Rodrigo à la 66ème après une main litigieuse d’Alexis, le buteur côté Alavés. Ensuite, jusqu’à la fin du match, l’équipe de Valence s’est retranchée et repousse un à un chaque assaut adversaire. Seul Santi Mina aurait pu inscrire le 3ème but sur un contre mais il est trop court sur le ballon de Rodrigo. Dans la douleur, Valence empoche les 3 points et poursuit sa série fantastique.

imagen86027g.jpg

L’équipe de tous les records

Après le match, l’équipe ché est unanime, cela a été un match difficile mais l’essentiel est d’avoir pris les 3 points, elle permet à l’équipe d’enchaîner une 6ème victoire de suite en Liga, 7 toutes compétitions confondues, une première depuis octobre 2008. Au classement, Valence est assuré de rester second à l’issue de la journée et remonte à 1 point du FC Barcelone, qui joue ce soir contre l’Athletic Bilbao. En seulement 10 matchs, Marcelino a transformé l’équipe et en a fait le meilleur Valence de l’histoire; en effet, c’est le meilleur démarrage pour le club de toute son histoire, et ce, après avoir eu un calendrier compliqué (matchs contre le Real, l’Atlético, Séville, Bilbao, la Sociedad…).

Emmené par le duo très décisif Zaza-Rodrigo, qui comptabilise déjà 15 buts, les chés sont pour le moment hallucinants, en étant notamment la meilleure attaque du championnat (en attendant le match du Barça) avec 27 buts (soit 2,7 buts par match). Espérons que ce retour en force de Valence soit effectif dans la durée !

 

Une galerie photo du match disponible directement sur le site officiel du club valenciacf.com

ici → http://www.valenciacf.com/ver/72022/alaves—valencia-cf.html?info_partido=cronica

Fiche technique

11 de Valence

– – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – –

11 d’Alavés

– – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – –

Résumé vidéo sur Beinsports.com

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s