Valence s’impose contre Saragosse sans vraiment briller

A l’occasion des 16èmes de finale aller de la Copa del Rey, Valence s’est déplacé sur la pelouse de la Romareda pour finalement s’imposer 2-0 face à Saragosse grâce à deux buts en toute fin de match. Un match un peu laborieux, puisque Marcelino avait largement fait tourner.

imagen85297g.jpg

Sans les principaux cadres mis sur le banc, mais tout de même avec Gabriel et Parejo sur le terrain, Valence a eu du mal à inscrire son jeu et s’est montré rarement dangereux. Seul Orellana, qui joue pour la première fois cette saison, et Nacho Gil se sont montrés intéressants offensivement. Il aura fallu l’entrée de trois joueurs habituellement titulaires (Rodrigo, Guedes et Carlos Soler) pour débloquer la partie en toute fin de match. En effet, c’est seulement à la 80ème minute que Rodrigo trouvera la marque sur un long centre de Parejo, après un corner joué en deux temps. Avec ce but, Rodrigo enchaîne désormais un 6ème but en 6 matchs consécutifs. Enfin, Parejo inscrira dans le temps additionnel le second but, sur pénalty. Avec ce succès 2-0 à l’extérieur, Valence prend une large option pour la qualification en 8èmes de finale. Le match retour se jouera à Mestalla le 29 novembre prochain.

Les remplaçants, le point faible de l’effectif ?

Après le match, Marcelino se montrera élogieux envers ceux qui ont joué dans un onze largement remanié en précisant que beaucoup d’entre eux étaient de retour de blessure ou avec un faible temps de jeu. Certes, oui, les remplaçants ont tenu bon et n’ont pas été mauvais, mais ils n’ont jamais été au rythme et n’ont pas la maîtrise totale du jeu que lorsque Marcelino joue avec ses titulaires. On peut voir que l’absence de Kondogbia au milieu ralentit un peu le jeu dans le rond central, on constate que l’entrée de Rodrigo a dynamisé l’attaque, puisqu’il casse les lignes défensives avec son placement et on remarque que le jeu est beaucoup plus rapide et surtout fluide avec les entrées de Guedes et Soler.

Le problème actuel dans l’effectif de Marcelino pourrait donc être le manque de rythme des remplaçants, qui s’intègrent un peu moins bien dans le système mis en place. Le risque serait donc de voir une désarticulation dans le jeu valencian lorsqu’un joueur majeur est indisponible. Le principal travail de Marcelino actuellement sera donc de « renforcer » l’intégration des remplaçants dans son système de jeu afin qu’ils soient prêts à assurer pleinement leur rôle quand ils devront remplacer un titulaire. Car même si Valence traverse une excellente série en Liga, elle n’a pas encore fait face à des blessures majeures ou à des suspensions et se repose donc entièrement sur les titulaires.

L’avantage, c’est que les joueurs qui forment le banc sont motivés et au talent quasi équivalent à l’équipe première. A eux de travailler pour faire en sorte que cette saison soit un succès total.

Le résumé complet en vidéo et une galerie photo du match sont disponibles directement sur le site officiel du club valenciacf.com

ici → http://www.valenciacf.com/ver/73891/real-zaragoza—valencia-cf.html

Fiche technique

Le 11 de Valence

– – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – –

Le 11 de Saragosse

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s