Valence dévoile un nouveau projet pour finir le stade Nou Mestalla

Projet pharaonique du président Juan Soler (2004-2008), le Nou Mestalla est devenue une épine dans le pied pour le club de Valence depuis 2007 puisque les travaux du stade ont été abandonnés dès 2009 à cause de la crise économique. Non seulement elle a plongé les finances du club ché dans le rouge, elle a également freiné ses ambitions, et ce, pendant plusieurs années. Aujourd’hui, Valence est dirigé par Peter Lim, qui a racheté le club en 2014 et qui souhaite terminer la construction de ce stade qui est devenue aujourd’hui une vieille carcasse de béton gisant dans le quartier de Benicalap, au nord de la ville. Le club a d’ailleurs fait un nouveau pas en avant en dévoilant un tout nouveau projet pour reprendre sa construction.

La vidéo officielle du nouveau projet pour le Nou Mestalla annoncée aujourd’hui par le club.

La folie des grandeurs

Remettons-nous un peu dans le contexte, en 2006, le club est présidé par Juan Soler, un entrepreneur dans le BTP. A cette époque, le club ché jouit d’une réputation immense en Europe: finaliste en LdC en 2000 et 2001, champion d’Espagne en 2002 et 2004, vainqueur de la Coupe UEFA (actuelle Europa League) en 2004. Voulant mettre le club de Valence sur la scène des mastodontes européennes, Soler annonce alors un projet titanesque, un stade 5 étoiles UEFA de 75 000 places, à l’architecture raffinée, au coût astronomique de 344 millions d’euros et prévue pour 2011. Son plan pour financer le nouveau stade était de vendre le terrain de ‘l’ancien’ stade, le Mestalla, situé en plein coeur de ville, encerclée d’immeubles résidentiels et de grands boulevards.

nou_mestalla05Le projet initial du Nou Mestalla en 2007 avec 75 000 places

Mais l’euphorie se dissipe rapidement puisque la crise économique de 2008 frappe de plein fouet l’Espagne et notamment le secteur de la construction et de l’immobilier. Plus personne n’était disposé à payer le terrain de Mestalla et le club se retrouve sans financement pour son nouveau stade. C’est à ce moment là que Juan Soler trouve un accord avec la banque Bankia pour le paiement du stade, un accord qui deviendra finalement un pacte désastreux pour le club.

Incapable de redresser la barre après l’interruption totale des travaux en 2009, Soler cède sa place à Manuel Llorente. S’en suit plusieurs années de récession financière et de fragilité, notamment lorsque Bankia croule sous les dettes à cause de la crise (qui sera sauvée grâce à une recapitalisation de 19 milliards d’euros de la part de l’état espagnol), et doit lâcher le club, obligeant la région à devenir actionnaire majoritaire de Valence.

Des ambitions revues à la baisse

104530971 (1)Le Nou Mestalla aujourd’hui, à l’abandon depuis 2009

Lorsqu’en 2014, le milliardaire singapourien Peter Lim rachète le club, le Nou Mestalla est de nouveau d’actualité, 5 ans après l’arrêt des travaux. Premièrement, il revoit le projet du stade à la baisse: fini les 75 000 places et la grande piste d’athlétisme qui devait entourer le terrain, il annonce un nouveau projet porté à 61 500 places et une légère modification esthétique. Mais Peter Lim, qui doit réparer les conséquences de ses mercatos désastreux et d’une crise sportive sans précédent (presque dix entraîneurs différents en 3 saisons) laisse de nouveau le Nou Mestalla aux oubliettes.

Nuevo-Mestalla.jpgLe second projet datant de 2014, avec 61 500 places

Aujourd’hui, le club, mieux structuré depuis le lifting effectué cet été, annonce un nouveau projet pour le stade, 10 ans après le début des travaux. Une annonce inespérée accompagnée d’un changement radical. Le design du stade a été totalement retravaillé pour donner une toute nouvelle allure, beaucoup plus simple que le projet initial. Sa forme rappelle le style de stade qui se construit en Espagne, le Nou San Mamès ou le Wanda Metropolitano par exemple. De nombreuses modifications sont prévues sur le bâti existant qui croupit depuis 2009 : le niveau supérieur du stade devrait être démoli et les gradins inférieurs, initialement configurées pour accueillir une piste d’athlétisme autour du terrain, devraient être agrandis pour être au niveau de la pelouse.

DLYW4__XoAcK2tQ

imagen84669gLe tout nouveau projet dévoilé aujourd’hui, totalement différent visuellement

Le club a annoncé hier qu’ils vont entamer des négociations dès la semaine prochaine auprès de la mairie de Valence pour modifier les licences et entamer la reconstruction du stade: «Le club va entamer des démarches auprès de la mairie de Valence pour obtenir les autorisations requises afin de terminer les travaux.» peut-on lire dans leur communiqué officiel. Enfin un véritable renouveau pour le Nou Mestalla?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s